En fait si, des fois les japonais disent non !

Ce jour là, on était perdu dans l’immense gare de Shinjuku et on cherchait Kabukicho, un quartier décrit comme un peu sulfureux dans les guides touristiques (ils le comparent à Pigalle).

kabukicho

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *